L'airelèir : 'Leyrelet'

Un village de la commune de La Séauve-sur-Semène est appelé Leyrelet. Le cadastre napoléonien le désigne par Leyrelai et Leyrelay, ceci nous amène à supposer l'airelèir, c'est à dire le lieu "qui produit des airelles" (1), ou plus exactement des myrtilles. Nous prendrons cette hypothèse comme vraisemblable. Elle nous amène à nous intéresser à l'histoire du mot airelle. Son origine est connue, c’est le mot occitan airèla qui est passé dans la langue française. Le portugais et l'espagnol connaissent également airela, peut-être par l’intermédiaire du français.

Airèla est construit comme un diminutif de aire, qui a également le sens de myrtille et est issu du latin ater « noir ». C’est une formation spécifique à la langue occitane, laquelle connait cependant d'autres mots synonymes, comme abajon, airedís. Airèla semble être la forme autochtone dans le Velay et le Vivarais, cet espace est peut-être la source première de la diffusion du mot ; les enquêtes linguistiques du 20° siècle montrent que la forme airèla y est particulièrement connue (2). Le TLFi, Trésor de la langue Française informatisé, nous dit qu'airelle est un "emprunt à un mot dialectal du Massif Central ou des Alpes" (3).

En occitan, airèla désigne la baie noire connue en français sous le nom de myrtille. En français, la définition du mot airelle ne semble pas complètement fixée. Les dictionnaires sont d’accord pour dire que le terme recouvre à la fois un arbrisseau et son fruit, mais ils ne sont pas d’accord sur les variétés botaniques: L’Encyclopædia Universalis nous dit que le fruit est rouge, l’Académie française, le Littré et le TLFi nous disent qu’il est noir. Pour le Petit Robert et le Larousse, le mot airelle s’applique à la fois aux myrtilles et à des baies rouges, par exemple la canneberge. L’Académie française ajoute que myrtille est un nom ancien de l’airelle, « ce nom lui est encore conservé dans plusieurs provinces ».


(1) AI atone a évolué en EI depuis longtemps : airelèir > eirelèir. Dans le cadastre napoléonien de Saint-Didier-en-Velay, ÈI tonique est parfois représenté par AI ou AY, par exemple "La peyraire" pour La peirèira.

(2) Selon les données du THESOC, airèla a été relevé à Saint-Didier-en-Velay (43), Brioude (43), Saint-Eble (43), Polignac (43), Bas-en-Basset (43), Grazac (43), Recharenge (43), Rochepaule (07), Saint-Romain-de-Lerps (07), Saint-Martin-de-Valamas (07), Craponne-sur-Arzon (43), Saint-Pardoux (63), Allos (04), Chorges (05).

(3) TLFi : Trésor de la langue Française informatisé, http://www.atilf.fr/tlfi, ATILF - CNRS & Université de Lorraine.
Empr. à un mot dial. du Massif Central (Chamalières  , Recharenge   ds NAUTON, Atlas ling. du Massif Central, t. 1, 1957, carte 212, points 9 et 4) ou des Alpes (voir ROLLAND, Flore pop., t. 7, p. 235 et DAUZAT Ling. fr. 1946, pp. 243-244), dér. d'un simple attesté par le prov. mod. aire, du lat. ater « noir ».


Paja precedenta

Paja seguenta




Auteur: Didier Grange - 2020,2021,2022,2023


Tèxtes
Lo Velai
Los jalhs d'Issinjau
Poésies patoises
País de Beaus
Monistròl
La nuèit dau maquisardV
Miquièl Montanhon e Catarina
Sermon
Lo retorn dau paire
L’arribaa de la prima
Nòstra Dama de Mai
Las cendres
La nèu delh cocut
Nosautres
Un òme solet
Nadau
Responsa de la mòrt
Quand l'aiga mancava
PrimaV
Maria de la Crèca
Una messa de meianuèit elh Chastelàs das ChaptuèlhsV
Lo Finon d'às Chardaire
Lo ratairòl
L'aigada
Las maluranças de Jausèl lo BanardV
La darreira gaita

Escoutar
Radio Cime du Lizieux - Le patois vous parleV
L'aurelha de caireV
Sovenença dau certificat d'estúdiaV
Doctor KnockV
Sovenença daus mes de MaiV
Lo clochièr de LapteV
La chabra o la femnaV
Quaucòm que òm pèrd de veguáV
Los rats dins las bràiasV
Coma faire un fiulòtV
Carnaval elh Puèi de VelaiV
Temps de gestacionV
Nadal en VelaiV
Lo nenufarV
Las muaasV
Jan-JanetaV
Lo presidentV
Las meissonsV
Las escossalhasV
Las clòchas vès RomaV
Las cartas eissublaasV
Lo diable e lo maneschalV
La morrelhadaV
La muaa sus BrossetasV
Los solaçaires 2012V
Lo petaçatgeV
Lo bèu-fraireV
L'enigme daus cauquilhardsV
Lo remèdiV
Un braconaire ès GolenaV
Las damas blanchas de TalhacV
Los cinc jausV
Un jour de marché, à Yssingeaux, en 1956V

Saber
Las vergenas nèiras
Los Montgolfièr
Fèstas delh Rei de l'Aucèl
La TrifòlaV
La Chasa-Dieu

Obrar e descubrir
Prononciacion de l'occitanV
Lexic parlantV
JòcsV
Lexique occitan du nòrd-èst Velay
Toponymie de l'Yssingelais
Lexique occitan sigolénois
Un parler roman, le patois de Sainte-Sigolène
Toponymie sigolénoise
Lexique de l'occitan auvergnat

Archius
Vès Aurèc 2006V
Dictada 2008V
Dictada 2009V
CAOC 2011V
Dictada 2012V
La Retornada 2016V
La Retornada 2017V
La Retornada 2018V
Ostal delh Fen GrasV
Marraire
Paraulas de tèrras occitanas
Dissabte 2 de març de 2024
sèis oras manca un quart
Acuèlh | Letra Marraire | D'uns liams | Prepaus